Flux rss

  • Vous êtes ici :
  • Accueil >
  • Qui sommes-nous ? >
  • Les fonds
Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeInverser le contrasteRétablir les styles par défautPour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Les fonds

Les Archives conservent 25 km de documents de 780 à nos jours

Les Archives départementales de la Vienne conservent actuellement 25 kilomètres de documents, allant de 780 à nos jours, qui se répartissent ainsi par grandes périodes :

  • avant 1789 : environ 3 km
  • entre 1789 et 1940 : environ 7 km
  • après 1940 : environ 15 km

Ces fonds continuent de s’accroître : chaque année, en moyenne, 500 mètres de documents sont collectés par les Archives départementales, puis traités pour être mis à disposition du public.

Ils sont constitués de plusieurs grands ensembles :

 

Les archives rassemblées à la Révolution

Charte de 780
Charte de 780Charte de 780

Elles sont à l’origine de la création des Archives départementales en 1796. Elles proviennent :

  • des administrations et des juridictions d’Ancien régime supprimées ;
  • des établissements religieux, dont les biens ont alors été confisqués par la Nation.

Exemples : les archives de l’Intendance, des maîtrises des eaux et forêts, des sénéchaussées, des chapitres (tel Saint-Hilaire de Poitiers), des abbayes (telle Sainte-Croix de Poitiers ou Nouaillé) ou du Grand Prieuré d’Aquitaine.

Ces fonds sont particulièrement réputés par leur ancienneté (nombre remarquable de chartes antérieures à 1100, la plus ancienne étant de 780) et leur richesse diplomatique (plusieurs milliers de pièces scellées...).

Les archives des administrations et organismes publics depuis la Révolution, ayant ou ayant eu leur siège dans le département

  • les services de l’Etat, qu’ils aient compétence régionale, interdépartementale ou départementale (notamment : préfecture, services du ministère des finances : trésor public, domaines, cadastre, enregistrement, rectorat, juridictions, etc.) ;
  • les services du Conseil départemental de la Vienne ;
  • les autres organismes publics et les collectivités locales selon les dispositions légales spécifiques les concernant.

Ces archives constituent la plus grande partie des fonds des Archives départementales.

Les archives des études notariales implantées dans le département


Il s’agit des archives anciennes (minutes et répertoires) que les notaires sont légalement tenus de verser aux Archives départementales.

Les archives anciennes de certaines communes du département


Elles ont été déposées aux Archives départementales dans les cas fixés par la législation sur les archives.

Des archives privées

Dessin de l'architecte Ursault

Il s’agit de fonds et de documents intéressant l’histoire de la Vienne et du Poitou : archives familiales, seigneuriales ou domaniales ; archives d’associations (telles celles de sociétés savantes), ou d’entreprises ; archives d’architectes ; etc.

 

Conseil

Pour une description complète de ces fonds : voir l'état des fonds privés.


  Contact     Plan du site     Mentions légales     Questions fréquentes     Glossaire