Flux rss

  • Vous êtes ici :
  • Actualité
Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeInverser le contrasteRétablir les styles par défautPour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Actualité

Fonds Camille de la Croix

le 11/01/2017

Baptistère Saint-Jean

Baptistère Saint-Jean

Fonds Camille de la Croix, un inventaire enrichi par certains articles numérisés.

Camille de la Croix est né près de Tournai, en Belgique, le 21 juillet 1831, dans une famille de la noblesse de Flandre. Ses études de jésuite l'amènent en France. Il y passera le reste de sa vie, jusqu'à sa mort à Poitiers le 13 avril 1911.

Musicien et archéologue, son nom reste attaché au département de la Vienne pour ses fouilles et ses travaux sur le baptistère Saint-Jean, l'hypogée des Dunes ou le site gallo-romain de Sanxay pour ne retenir que les plus emblématiques.

A sa mort, Camille de la Croix a légué l'ensemble de ses archives à la Société des antiquaires de l'ouest (SAO), qui les a déposées par la suite aux Archives Départementales de la Vienne. Les documents ont été reclassés, reconditionnés et décrits dans un instrument de recherche normalisé en 2013. Si les documents sont très variés, en nature comme en dimensions, la valeur documentaire de ce fonds est de première importance pour l'histoire ancienne du Poitou et des Charentes.

C'est pourquoi, des équipes de l'université de Poitiers, de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) et des Archives départementales de la Vienne se sont organisées pour numériser et publier en ligne ce fonds, en accord avec la SAO. La numérisation réalisée à la Maison des sciences de l'homme et de la société (MSHS) de l'Université de Poitiers a tout d'abord porté, en 2016, sur les plans, croquis et photographies des monuments poitevins. En fonction des financements obtenus, d'autres opérations de numérisation de ce fonds seront entamées en 2017. À terme, des travaux complémentaires d'indexation fine du fonds, de géolocalisation des plans, mais aussi une exposition et un colloque pourraient compléter ce travail.

Dans l'immédiat, vous pouvez consulter l'inventaire du fonds et les premières images numérisées sur le site des Archives départementales, à la rubrique Inventaires en ligne, en choisissant Archives privées, Fonds d'associations, puis Société des antiquaires de l'ouest, ou par ce lien direct.

Voir toutes les actualités


  Contact     Plan du site     Mentions légales     Questions fréquentes     Glossaire