Flux rss

  • Vous êtes ici :
  • Actualité
Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeInverser le contrasteRétablir les styles par défautPour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

Actualité

Le doc du mois de février

le 01/02/2018

Acte de baptême de René Chenault, 21 mai 1616.

Acte de baptême de René Chenault, 21 mai 1616.

Descartes à Poitiers...

C’est un fait bien connu que René Descartes, à partir de 1614, a étudié le droit à l’université de Poitiers. Sa vie publique est alors réduite au strict nécessaire : sa principale manifestation connue à cette période de sa vie demeure la soutenance de ses thèses de droit à la fin de l’année 1616.

Acte de bapteme 1615
Acte de baptême de Florence Brochard, 11 avril 1615. Poitiers, paroisse Sainte-Opportune, 1600-1617Acte de baptême de Florence Brochard, 11 avril 1615. Poitiers, paroisse Sainte-Opportune, 1600-1617


Sa vie sociale en revanche est loin d’être atone. Il faut dire que sa famille est fortement implantée dans les parages. Son père Joachim était né à Châtellerault, lui-même était né en 1596 non loin de là à La Haye (aujourd’hui Descartes, en Indre-et-Loire) et plusieurs de ses proches, notamment dans sa famille maternelle, y vivaient : le cas de son oncle René Brochard, sieur des Fontaines et conseiller au présidial de Poitiers, à qui il dédicace ses thèses, est loin d’être isolé.


Ainsi, le 11 avril 1615, il était devenu parrain de sa nièce Florence Brochard, fille de René Brochard, seigneur de La Coussaye, comme en témoigne l’acte de baptême signé de sa main dans les registres de la paroisse Sainte-Opportune de Poitiers. Lui-même résidait alors dans la paroisse Saint-Savin de Poitiers, dans les registres de laquelle on retrouve sa signature au bas d’un autre acte de baptême, quelques mois plus tard. Le 21 mai 1616, il devient en effet le parrain du fils de René Chenault, tailleur de cette paroisse : il ne s’agit pas là d’un membre de sa famille ; c’est certainement dans le cadre de relations de voisinage que les liens entre le tailleur et l’étudiant en droit avaient dû se nouer.


On sait que c’est durant ses années à Poitiers que Descartes avait emprunté à Ovide la devise Bene qui latuit bene vixit (Vivre caché, c’est vivre heureux). Les quelques exemples qui précèdent montrent bien qu’on ne doit pas pour autant en tirer la conclusion que le jeune homme vivait en ermite.


Documents présentés :
-    Acte de baptême de Florence Brochard, 11 avril 1615. Poitiers, paroisse Sainte-Opportune, 1600-1617, image n°88 sur 102.


-    Acte de baptême de René Chenault, 21 mai 1616. Poitiers, paroisse Saint-Savin, 1615-1618, image n°25 sur 80.


Nous remercions M. Erik-Jan Bos, historien de la philosophie à l’université de Nimègue, pour avoir attiré notre attention sur ces actes.

Voir toutes les actualités


  Contact     Plan du site     Mentions légales     Questions fréquentes     Glossaire